Financement

Comment financer sa formation ?

Lexique

Dans le cadre du plan de formation, la formation est à l’initiative de l’employeur.La formation n’étant pas obligatoire, le plan de formation n’existe pas dans toutes les entreprises.
Le plan de formation comprend 2 catégories d’actions :

  • les actions d’adaptation au poste de travail, ou liées à l’évolution des emplois et au maintien dans l’emploi dans l’entreprise.
  • les actions de formation pour le développement des compétences des salariés.

Les formations organisées par l’entreprise sont regroupées dans un plan de formation.

Liens utiles :

Le DIF Droit Individuel à la Formation a été remplacé par le CPF (Compte Personnel de Formation) au 1er janvier 2015.
Pour qui ?
Toutes les personnes engagées dans la vie active, indépendamment du statut :

  • les salariés du privé ;
  • les personnes sans emploi, inscrites ou non à Pôle emploi  ;
  • les jeunes sortis du système scolaire obligatoire, en recherche d’emploi.
À NOTER : Par dérogation, un compte personnel de formation est ouvert dès l’âge de quinze ans pour le jeune qui signe un contrat d’apprentissage.

+ infos : voir le lien ci-joint

Le CIF Congé individuel de formation

Le congé individuel de formation est à l’initiative du salarié Il permet de suivre une formation à titre individuel, indépendamment du plan de formation, pour accéder à un niveau supérieur de qualification, changer d’activité ou de profession, s’ouvrir à la culture et à la vie sociale. Le salarié en CDI doit justifier de 24 mois en qualité de salarié dont 12 mois dans l’entreprise. Le salarié en CDD doit justifier de 24 mois en qualité de salarié dans les 5 dernières années dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois.

Le CIF se traduit par une autorisation d’absence pendant laquelle le contrat de travail est suspendu.

Pour en savoir plus : www.orientation-formation.fr/CIF

VAE  Validation des acquis

Le congé pour validation des acquis de l’expérience donne droit à un congé pour obtenir tout ou partie d’une certification enregistrée dans le répertoire national des certifications professionnelles. L’expérience requise est de 3 ans d’activité en rapport avec la certification. La durée du congé est limitée à 24 heures de temps de travail consécutives ou non.

Le Congé Bilan de Compétences donne droit à un congé pour analyser les compétences professionnelles et personnelles, aptitudes, motivations afin de définir un projet professionnel et éventuellement un projet de formation.

Le salarié en CDI doit justifier d’une ancienneté d’au moins 5 ans, consécutifs ou non, en qualité de salarié dont 12 mois dans l’entreprise.

Il faut respecter un délai de franchise de 5 ans entre 2 congés de bilan de compétence. Toutefois ce délai de franchise ne s’applique pas si le salarié a changé d’employeur. Le salarié en CDD doit justifier de 24 mois consécutifs ou non en qualité de salarié, quelle qu’ait été la nature des contrats successifs au cours des 5 dernières années dont 4 mois, consécutifs ou non, sous contrat de travail à durée déterminée, au cours des 12 derniers mois.